logo article ou rubrique
7ème édition de Solarcollèges
Article mis en ligne le 10 juin 2019

par Sylvain Antonelli
Noter cet article :
1 vote

Jeudi 6 juin 2019, à 9h15 du matin, les premiers concurrents arrivent au collège de l’Albarine pour participer à la 7ème édition de Solarcollèges. Il s’agit d’une course de voitures solaires en ligne droite de 25m. Elles ont été construites par des élèves de 6ème de plusieurs collèges de l’Ain : Artemare, Belley, Beynost, Culoz, Dagneux, Leyment, Pont d’Ain et St Rambert en Bugey.


Le temps est fortement couvert quand les premières voitures tentent de s’élancer sur la piste. Malheureusement, dans ces conditions, les voitures fonctionnent avec beaucoup de difficulté. Comme un temps plus clément est attendu dans la matinée, la course est interrompue.

Le concours de design, initialement prévu en début d’après-midi, débute. La voiture n°32 du collège de Beynost, remporte la majorité des suffrages. La voiture n°62 du collège de Leyment prend la deuxième place, juste devant la voiture n°41 du collège de Culoz.

Vers 11h, le ciel commence à s’éclaircir, et les courses reprennent jusqu’à midi, en présence de M. Garel, inspecteur d’académie de sciences et techniques industrielles, et de M. Rey, principal du collège de St Rambert. Durant la pause méridienne, M. Sabatier, professeur au lycée de la plaine de l’Ain, présente une voiture solaire réalisée par les élèves de seconde. Elle est munie d’une direction radiocommandée, et se déplace beaucoup plus rapidement. Les élèves de 6ème testent la voiture sur la piste. Puis, la course reprend vers 13h30.

Lors d’une finale très disputée, la voiture la plus rapide est la n°72 du collège de Pont d’Ain, devant la n°42 du collège de Culoz. Le collège de St Rambert réussit à hisser la voiture n°82 à la troisième place.
Durant les dernières courses, les élèves sont interrogés sur l’énergie solaire. Au classement général du combiné (design, vitesse, questionnaire), le collège de pont d’Ain sort grand vainqueur de cette édition 2019, avec une avance importante sur ses poursuivants. Le collège de Culoz ravit la deuxième place au collège de Leyment in extremis, grâce au questionnaire sur l’énergie solaire.

https://sites.google.com/site/solarcolleges/